+33 (0)4 28 29 64 07

Les effets sur la santé des utilisations finales des produits cosmétiques (professionnel & consommateur) sont couverts par la réglementation cosmétique. Mais ce n’est pas le cas des effets sur l’environnement. Par conséquent, une évaluation pour le risque environnemental est requise dans le cadre de REACH (article 14.5.b) et pourra être communiqué via une FDSe.
Un scénario d’exposition contenant un PC39 doit donc être développé uniquement pour la partie environnementale. Pour la partie santé humaine, la responsabilité de l’évaluation revient donc au metteur sur le marché du produit cosmétique.